JOURNAL DE BORD DES ATELIERS SOCIOLINGUISTIQUES. MAISON CITOYENNE MAISON DE QUARTIER EST. ROMANS SUR ISERE, DROME.

mardi 9 avril 2013

L'arbre à couleurs

.



Ce matin les dames ont découpé les feuilles peintes à l'automne.




Nous n'en n'avons pas manqué !




Finalement il y a eu de la place pour tout le monde !
On est presque  tombé en panne de colle, celle à tapisserie que j'avais ramené de chez moi. Elle se prête bien, mieux que celle en  tubes, à l'exercice.

C'est H. qui en a manqué en fin de séance.
Cette fois j'ai essayé de l'épauler.
Elle est seule à finir "son" panneau des jardins et ce n'est pas simple.

J'ai laissé faire mais au bout de trente minutes elle était encore entrain de dessiner sur une feuille de papier, et n'avait pas touché la peinture.
 Puis elle s'est mise à faire d'adorables mais  microscopiques oiseaux dans son arbre, au stylo et au feutre.
C'est son truc, c'est ce qu'elle maîtrise. Je crois que la peinture la frustre un peu. Elle est méticuleuse et aime le travail à petite échelle.

Comme j'avais sorti la masse immense de dessins de l'année j'ai trouvé dans les siens des oiseaux à la bonne taille et lui ai proposé de les découper pour qu'elle les colle.

Nous avions trouvé la solution. Ouf.
Ainsi j'ai découpé des fleurs, aussi, et un soleil.

Et elle, elle colle sur son panneau.


Très bel effet.



Il lui faut maintenant un deuxième soleil à droite en haut. Sa marque de fabrique : deux soleils en haut , de chaque côté de ses dessins.
Elle est repartie avec du papier, un cahier Canson.

Elle est très mécontente de sa nouvelle rangée de carottes à gauche. Je ne sais pourquoi. Elle l'explique en turc mais....Je lui ai proposé de contourner les légumes au feutre noir. Nous verrons...

Je retrouve son cahier, un vieux cahier de comptabilité, dans lequel il y a un dessin collé sur chaque page.




.




.





.


Comment rendre accessible au public, lors de l'expo, tous ses dessins merveilleux ?

Les dessins de tout le monde seront exposés sur des panneaux ainsi que sur des banderolles-guirlandes suspendues.
Mais donner accès aux cahiers ? Les laisser en accès libre ? Non, pas possible, ils seraient volés ou perdus.



Nous sommes allées dans l'entrée de la Maison citoyenne-de quartier, pour décider où nous pourrions poser  les éléments de l'expo.

OUF. On a trouvé des compromis afin de ne gêner personne - et surtout pas ceux qui travaillent à l'accueil - tout en respectant les normes rigides de sécurité.

 Pas de trucs qui balancent au plafond en mobiles, rien qui entrave la circulation, juste deux canapés à déplacer. Et tout dans le même axe, pas éparpillé en moultes petits recoins.

Les photos ont été développées en grand format et ont fière allure dans leurs cadres ! Les dames étaient étonnées de les découvrir et ravies.
Le panneau de présentation demande encore quelques décorations mais l'essentiel y est.

Oui, on a bien avancé et "c'est dans les tuyaux".


.




.




.




.

2 commentaires:

  1. Superbes créations colorées que celles des déménageuses !

    RépondreSupprimer
  2. Merci à toi Bienvenue !
    Et Je suis une timbrée du courrier moi aussi

    RépondreSupprimer

Donnez nous votre avis !
Ici ou par mail : latortuelegere@gmail.com