JOURNAL DE BORD DES ATELIERS SOCIOLINGUISTIQUES. MAISON CITOYENNE MAISON DE QUARTIER EST. ROMANS SUR ISERE, DROME.

mardi 7 mai 2013

Sauvée par le gong

Cliquer sur les photos pour mieux les voir

Cette séance était la dernière. J'avais décidé de la consacrer à H. seule pour l'aider à valoriser et terminer son panneau-jardins.

Elle n'était pas là !! Ni à 9h, ni à 9h15 ni à la demie. Nous avons téléphoné à sa famille, ses enfants gérant ses déplacements et l'amenant toujours à l'heure dans les locaux. D'une fille à un fils, le message est passé qu'on l'attendait ! Avant 10h elle était là.

OUF. Sauvée !

J'avais démarré quand même, juste pour entourer ses collages de peinture blanche et les fondre un peu dans le paysage car on avait des dessins sur feuilles A4 plaquées sur le panneau comme des cheveux dans une belle soupe.


Le point de départ à 9h :
.

.Puis progressivement on sauve les meubles...


J'ai dessiné trois fleurs et feuillages, qu'elle a la bonne idée de peindre en rouge. Ce sont des motifs qu'on retrouve dans les deux autres panneaux, ceux faits collectivement par six femmes. Et qui ont du rose, du rouge et bleu. Cela fera un rappel en harmonie, c'est bien.

Travailler sur l'oeuvre de quelqu'un sans sa permission est crime de lèse-majesté. Ouf, elle est ravie de ce que j'ai fait.  Elle sourit en arrivant et s'amuse de me voir au travail sur son panneau. Elle est contente aussi de ces trois grands motifs de fleurs que je lui ai imposé et qu'elle remplit de couleur. "Bien comme ça, bien !!"
Oui, elle avait besoin de mon appui, oui c'était trop confus et trop lourd à réaliser seule, c'est évident.





En fin de séance elle veut encore et encore faire des choses mais je l'arrête. C'est l'heure et puis c'est assez rempli comme cela. On a fait ce qu'on pouvait. Assemblé à côté des deux autres panneaux, celui ci ne fera plus grise mine comme on pouvait le craindre en avril.



.

On ne pouvait plus décoller les trois feuilles collées sur le bois, cela arrachait le fond. On a donc fait avec.



H. a une grande capacité de création. Il faudra poursuivre cet élan.
Elle dit que maintenant elle n'est plus tranquille à la maison pour dessiner car les petits enfants veulent "tout mélanger, mami, mami !!", viennent autour d'elle et prennent tout le matériel et toute la place, si j'ai bien compris....Néanmoins elle s'empresse de me montrer un nouveau classeur avec ses oeuvres récentes et je prends tout en photo. "Photo, oui, photo !"

Elle tourne les pages et fait poser les dessins.



Elle me raconte toute une histoire avec des "carottes,carottes", il y en a, "long, beaucoup oui y'en a", gestes s'en suivent.
Je ne sais pas, en tout cas je sais que ses dessins de légumes sont géniaux.
"Maison, jardin, poules, chat, chien, jolis jolis, poules trois filles très jolies!"



Des fleurs-mandala et toujours les deux soleils de chaque côté en haut, la marque de l'artiste.



Les petits oiseaux. Là on ri beaucoup, je lui dis combien je les aime. Elle aussi.

.


On pourrait faire des bandes dessinées avec les oiseaux de H.



Ce dessin ci dessous est tout à fait particulier.
Dans ses créations, la nature est un personnage, rempli lui-même de personnages vivants, habités, débordants d'expressions.



.H. ne veut pas quitter sa maison où elle ne dort plus depuis son veuvage ( quatre années). Elle dort chez les enfants au gré des courants, son bagage  en main au matin. Dans sa maison il y a, je crois, tous ses amis d'âmes : fruits, légumes, animaux, et deux soleils de chaque côté du jardin.
.

Voilà, c'est la fin de ce début d'aventure qui m'a totalement passionnée et qui va beaucoup me manquer entre juin et septembre.

La semaine prochaine, mardi 14 mai, 
on s'expose et on boit du thé !
A 10h ou 15h dans l'entrée de la Maison citoyenne.
.
.


.
.

9 commentaires:

  1. bravo!! le jardin a poussé à toute allure!

    RépondreSupprimer
  2. Oui et surtout on a sauvé son "allure" pour qu'il ait bonne mine

    RépondreSupprimer
  3. Bon vent à tous ces jardins pour demain, ils mettront du soleil dans les pupilles de tous et ce sera un moment de bonheur pour ces femmes ! En pensée avec vous seulement mais de tout coeur.

    RépondreSupprimer
  4. Merci ! Tous ceux qui nous ont soutenu, comme toi, serons avec nous de toutes les façons

    RépondreSupprimer
  5. Je n'avais pas vu ces derniers dessins de carottes violettes !
    Ca m'a fait plaisir de voir les filles d'H. à l'expo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui elles sont quasi noires en fait, comme des radis noirs...??
      Les 3 filles de H. ensemble, un évènement, tu as raison et H. avait changé de rode et de foulard...

      Supprimer
    2. De roBe
      bien sur, une très belle robe classieuse...

      Supprimer
  6. Projet abouti et réussi! C'était une belle aventure pleine de richesses de toutes sortes.

    RépondreSupprimer

Donnez nous votre avis !
Ici ou par mail : latortuelegere@gmail.com