JOURNAL DE BORD DES ATELIERS SOCIOLINGUISTIQUES. MAISON CITOYENNE MAISON DE QUARTIER EST. ROMANS SUR ISERE, DROME.

mardi 12 novembre 2013

Deux en un

Ce matin j'ai amené mon appareil photo
J'ai pris les peintures de la première séance d'octobre et j'ai photographié notre atelier de ce matin.

Sur les deux mardis, le point de départ est un modèle de vase et fleurs, une peinture que je photocopie en pâle et elles peignent dessus.





.




.
.
Ensuite sur une feuille blanche, elles dessinent au crayon, ça c'est nouveau, c'est risqué !
Puis on déchire des petits bouts de papiers. Des papiers que j'ai peinturluré, bigaré de diverses couleurs.

On colle sur le vase, façon mosaïque. Puis les fleurs.
Puis on peint, autour ou dessus, comme on veut.
 .

.



L'effet mosaïque est très beau !
.


.
Ce matin elles ont fait la peinture-collage sur du papier Canson. On a fait un cadre autour en papier découpé. Chacune est repartie avec son oeuvre signée en bas à droite de leur nom ( en haut à gauche pour l'une d'elle..)

Quelques peintures d'octobre.

.


Adorable vase peint


J'adore ce vase collages+ peinture
.

Celles de ce matin






Quatre femmes sur cinq, ce matin, n'avaient jamais fait des collages de ce genre.
Je trouve qu'elle ont drôlement bien amorcé la découverte.

Je remarque que deux d'entre elles qui étaient très apeurées l'an dernier, un peu "pataudes" et se dévalorisant souvent, sont tout à fait à l'aise maintenant. Elles osent et ont de l'autonomie. 



.


La personne qui a fait celle ci dessous s'est plainte de ne pas avoir appris le français l'an dernier à cause de la peinture du mardi.
Elle était en mode "râle", en souffrance-frustration générale, je n'ai pas insisté si ce n'est pour lui dire qu'elle ne devait pas se forcer et qu'elle pouvait arrêter et rejoindre sa formatrice. Mais " Pour une fois" a-t-elle dit, "ça va".


Je n'ai rien à dire à cela, ce serait trop compliqué d'expliquer ce que peut apporter cet atelier dans un apprentissage plus spécifique.
J'ai commencé à la rassurer à lui dire que c'était un  "plus" non un "moins". Mais "Non c'est pas vrai" a -t-elle répliqué. C'est là que j'ai cessé et suis passée, moi, en mode " réconfort-pommade" en sentant son mal-être et réalisant qu'elle ne voulait plus venir à l'atelier. Elle était déjà réticente l'an dernièr, trop inquiète de rater "les cours". 

Cette dame, comme les autres,  n'a pas su me nommer les couleurs, ni expliquer en français à sa voisine  comment on faisait du vert "avec du bleu et du jaune, on mélange". Personne n'a pu le dire dans cette langue restée étrangère. Pas plus ce matin que l'année dernière. Dans cette langue oui, si étrange et difficile qu'est le français. 

Les huit femmes de l'atelier ont maintenant travaillé sur ce modèle et papiers déchirés.
Je ne sais pas encore ce que nous ferons ensuite, les séances étant limitées cette année.

Peut être quelque chose autour des cartes de voeux et toujours avec des mosaïques de papiers collés. 
Juste pour celles qui en ont envie, bien sûr.
Je ne les emmène pas sur un projet cette année, la dynamique est moindre, le moteur n'est pas le même et repose juste sur leur envie de détente et leur plaisir à créer. Sur les huit, peut être cinq auront envie de participer, je pense.

PROCHAINE SEANCE : Du collectif, un petit arbre sur carton ( 1m de haut, 80 cms de large)  : peinture et collages 
.

4 commentaires:

  1. Bonjour Laure, j'aime ce travail que tu fais avec ces femmes, cette conscience que tu leur donnes de s'extérioriser par la création, le goût de poser sur papier des traits, des couleurs, des formes; Je trouve que chaque rendu est riche et esthétique. Je suis ton blog qui me rappelle mes séances de peinture avec mes enfants de grande section: c'est qqch que j'adorais faire et voir la façon dont chacun s'appropriait l'espace. Je pense que cela me manque maintenant. je viendrai voir ta prochaine séance.
    bises, christyn.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi
      L'atelier se termine le 17 décembre !

      Supprimer
  2. Ah! Comme c'est beau ...., bravo aux artistes!
    Pour te répondre: Oui, il faut ouvrir un compte sur facebook pour ensuite joindre/s'inscrire au Etegami Fun Club.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis inscrite

      Toi aussi ?

      A bientôt !

      Supprimer

Donnez nous votre avis !
Ici ou par mail : latortuelegere@gmail.com