JOURNAL DE BORD DES ATELIERS SOCIOLINGUISTIQUES. MAISON CITOYENNE MAISON DE QUARTIER EST. ROMANS SUR ISERE, DROME.

mercredi 19 décembre 2012

une matinée de vie

Hier mardi, la Maison citoyenne était vraiment belle à voir. Dans trois salles, des groupes s'agitaient gaiement pour créer des cartes de voeux.
Ce n'était vraiment pas le jour où oublier l'appareil photo et...je l'avais oublié. Je n'ai donc aucune photo des réalisations et des réalisatrices et c'est vraiment dommage, d'autant qu'elles auront tout ramené chez elles cette fois !

La nouveauté était de tester les crayons aquarelle.
Pour ma part je ne trouve pas leur usage facile quand on débute. Les dames de l'atelier du mardi ont un peu souffert. J'ai dû montrer, aider, dessiner un contour de sapin sur les feuilles de brouillon, car à part mouiller leur feuille, rien ne se faisait. La couleur n'apparaissait pas comme il faut et le maniement du crayon n'était pas assez puissant. Il faut en effet appuyer, ou le mettre horizontal sur la tranche, appuyer encore, etc. OU alors jouer avec le mouillé et trouver l'effet aquarelle mais la première fois c'est un challenge.

J'ai pu récupérer ces deux feuilles de "brouillon-essai" sur les tables :



.

Ensuite sur du petit format, elles ont fait des sapins en gouache. Des crayons classiques ont été utilisés comme pinceau pour faire des petits points, des petits pois, style neige. Et les rendus sont très soignés, très poétiques.

H. nous a dévoilé son grand cahier où elle dessine à la maison. J'y reviendrai en janvier ( avec mon appareil...grrr). Elle fait des merveilles. Il va falloir s'organiser pour l'expo de mai.

Elle a demandé des stylos. Des bics de couleur, on en a trouvé trois. Elle aime la précision. je lui ai donné aussi des feuilles blanches. Elle aime bien récupérer un peu de papier en fin d'atelier pour chez elle. Et quand on voit ce qu'elle crée dessus, on veut bien lui en donner autant qu'il faut !

M. aussi fait des merveilles, elle qui est si mal à l'aise avec un crayon. Elle a trouvé son style. Ne lavant jamais son pinceau où les couches de couleurs se superposent. Ses peintures sont des couches fébriles épaisses remplies de couleurs non mélangées. C'est unique. Et visiblement voulu car elle est très concentrée maintenant, très sûre d'elle. C'est incroyable de la voir prendre de l'assurance moi qui l'ai connue se dévalorisant énormément en cours de français. Elle n'a pas hésité à dessiner seule les contours du sapin sur sa deuxième carte alors que les autres personnes avaient peur de le faire ( j'avais aidé pour le premier). Chapeau.

La suite en janvier, donc. 
On peindra sur du carton.

.

.

2 commentaires:

  1. belles couleurs de fête!!
    Chapeau à toi qui sais susciter tant d'ardeur !
    Bises.

    RépondreSupprimer
  2. ardeur couleur sans peur

    RépondreSupprimer

Donnez nous votre avis !
Ici ou par mail : latortuelegere@gmail.com